Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

27 février 2014

Dommage collatéral

DownloadedFile

 (source inconnue)

 

- J'ai trébuché, j'ai glissé et je suis tombée la tête la première dans le paquet de chips.

- J'ai du finir le paquet de m&ms, y'en avait un nombre impair.

- "Le degré d'ajustement entre le réel et son reflet langagier, ou entre le langage et son reflet référentiel, donne la mesure de la résistance d'une formation idéologique et garantit la consistance de la logique intégratrice qui préside à l'articulation des signifiés" 

Je DOIS manger du chocolat pour comprendre ça, tu saisis? 

C'est pas ma faute.

- Il n'y avait plus de pain et je ne voulais pas sortir parce qu'il pleuvait. En plus, j'avais plus de chaussettes propres. J'ai mangé des bonbons pour tenir (et comme ce sont des bonbons qui piquent, maintenant j'ai des aphtes et je ne peux plus manger de légumes) (d'ailleurs je ne vais pas manger ce soir, j'ai mal au coeur depuis que j'ai fini le paquet) 

- (outrée) " Mais comment oses-tu me faire un reproche ! Toi aussi, quand tu passes un dimanche entier à la maison, tu t'enfiles plus de sucreries que sur toute ta semaine ! Sache que pour moi, c'est tous les jours dimanche. C'est dur. A ma place, tu n'y résisterais pas non plus. D'ailleurs, vu ton score de m&m's ingérés sur un week-end, je suis sûre que tu ferais pire..."

- En même temps, si tu achètes des m&ms et que tu finis pas le paquet avant le lundi matin, comment veux-tu que je m'en sorte... (tout est de ta faute).

- J'avais beaucoup de mal à formuler le paragraphe suivant alors à la place, j'ai fait des biscuits. T'en veux ?

(regard extérieur réprobateur) Quoi ?!? (se reporter à la photo qui illustre l'article)(la bouche pleine essayant de décoller un morceau du fruitella de ma molaire dans un mouvement de langue peu élégant, le sol parsemé de papiers de bonbons chiffonnés). Je corrige plus de copies en moins de temps lorsque je me promets un bonbon toutes les 5 copies. J'ai vérifié, si j'attends les 10 copies, mon rendement décroît.

Bref, j'ai quelques petits soucis de grignotage compulsif quand je travaille chez moi. Surtout quand j'écris. Et ils s'accommodent très bien avec mon imagination débordante en matière de mauvaise foi. 

 

Posté par Ness - Thor à 08:29 - Sans collègues, sans pantalon - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire