Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

15 octobre 2014

Les instants non formulés

dog

source

Je vois une ouverture d'emploi pour un dessinateur scientifique au Musée des Sciences Naturelles et je pense au jeune et prodigieux T.S. Spivet. Des personnes font ce travail. Je me demande combien de newsletters envoyées à l'automne par des sites de mode depuis les débuts de l'invention de la newsletter ont porté en titre l'inusable le très usé jeu de mot : " La maille a la cote ". Des étudiants en guindaille légèrement braillards parlaient du monde et des médias dans un tram que nous avons attendu trop longtemps. Il parait qu'il ne faut pas croire tout ce qu'ils disent. Durant la coupe du monde au Brésil, personne n'a été délogé ou maltraité, tout ça n'était qu'une affaire de gros titres. On nous cache tout, on nous dit rien ou quand l'esprit critique fait une révolution complète, un tour à 360° sur lui-même pour revenir à zéro. Un minuscule chien tenu en laisse est resté coincé à gauche la bitte d'amarrage qui délimite le contour du trottoir, alors que sa maîtresse passée à droite avançait d'un bon pas sur le passage clouté en déroulant une laisse infinie. Le jeune homme derrière elle l'a prévenue à temps du désarroi de son chien immobilisé et ils ont ri.

 

 

Posté par Ness - Thor à 13:59 - Les instants - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    oooh, le retour des "instants". Merci !

    Posté par Sunalee, 15 octobre 2014 à 14:11
  • Moi aussi je dis merci

    Posté par mmarie, 16 octobre 2014 à 19:53

Poster un commentaire