Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

07 août 2013

Prout

pfff

Je retrouve petit à petit le fil de mes pensées concernant le travail, mais je ne peux approfondir car je pars en vacances bientôt. J'ai souvent des pulsions d'agressivité, en lieu et place d'un simple agacement, face aux contrariétés et aux gens. Je me retiens d'être désagréable. Hier, alors que j'étais à l'hôpital pour rendre visite à un oncle adoré très gravement malade et que j'en revenais complètement abattue, Spéculoos faisait un mini accident de voiture sans autre casse que matérielle mais qui nécessitera de faire jouer l'assurance. On s'apprête donc à la payer très cher l'année prochaine. Pour ne rien arranger, il est tombé sur une conductrice au compagnon maladivement jaloux à qui elle ne pouvait pas dire où elle se trouvait (et n'était pas censée se trouver). Spéculoos a déjà reçu un appel du compagnon, inquisiteur, ce matin. Il pleut et mes orteils sont frigorifiés dans mes ballerines. J'envisage sans joie d'aller me faire épiler le maillot avant les vacances. Je dois encore endurer 6 heures de surveillance d'examen à parcourir un auditoire en long, en large et en travers avant de partir. Ma monumentale crise d'angoisse n'a toujours pas complètement disparu. Le lapin ne veut pas prendre les gouttes sensées guérir son désordre intestinal. J'ai laissé la porte du frigo ouverte. Je vais manger avec une amie mais vu mon état d'esprit, j'appréhende tout contact humain comme source d'efforts et de contrariétés et d'agacements potentiels. 

Dans les points positifs: j'aime beaucoup le livre que je suis occupée de lire. Je m'apprête à broder ceci pour faire une surprise à une amie. La tante de Spéculoos qui nous accueillie pour le début des vacances a appelé pour savoir ce que nous mangions le matin et dans sa question il y avait beaucoup de plaisir à faire plaisir.  

J'ai beau réfléchir, je n'arrive pas à me figurer d'autres activités ou des non-activités propres à remettre un peu de joie et de bonne humeur dans mon coeur. J'ai beau savoir que ce concentrer sur le positif aide, cela reste relativement déséquilibré, du coup. 

Des idées?

(j'ai bien mille idées pour venir vous entretenir d'autre chose que de ma mauvaise humeur mais ça ne veut pas sortir, là, tout de suite).

Posté par Ness - Thor à 12:19 - Mon nombril, entre autres - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    et si tu essayais de penser à quelque chose de positif pour chacun des points négatifs que tu invoques ? genre, "j'ai les orteils frigorifiés mais ce soir je mettrai mes plus douces et plus chaudes chaussettes", "ce type est hyper jaloux mais mon speculoos ne l'est pas du tout et c'est bien" (ou tout autre qualité qu'il possède), etc.
    Tu as sans doute vraiment besoin de vacances mais ce qui est bien, c'est que c'est tout bientôt !

    Bisous, ça va passer !

    Posté par Miss Sunalee, 07 août 2013 à 12:52
  • J'ai beau essayer de positiver, je trouve aussi que c'est une sale période. J'espère que ça va s'arranger grâce aux vacances. En attendant, je t'envoie plein de bonnes ondes !

    Bisous ma belle

    Posté par Au Fil d'Isa, 07 août 2013 à 16:38
  • Merci pour vos encouragements et toutes mes bonnes ondes (celles qu'on a encore en réserve car il y en a) vont vers toi également, Isa

    @ Miss Sunalee: je n'avais pas envisagé de trouver l'équilibre en cherchant le pendant positif de chaque chose négative, je suis du genre à regarder la situation globalement et voir ce qui est positif ou négatif. Merci pour cette ouverture .... même si concernant mes pieds, je vais plutôt faire abstraction jusqu'à ce soir car en plus d'avoir froid, je viens de prendre l'eau ^^ (c'est trop pour une seule femme au bord de la dépression saisonnière^^)

    Posté par Ness, 07 août 2013 à 16:51
  • @Ness : merci <3

    @Miss Sunalee : c'est le meilleur conseil qu'on m'ait donné depuis les petits bonheurs du jour d'Armalite. Merci aussi <3

    Posté par Au Fil d'Isa, 07 août 2013 à 16:55
  • C'est en commençant les petits bonheurs du jour que je me suis rendue compte que j'avais du mal à ignorer le négatif, mais que si je trouvais le positif dans le négatif, ça m'aidait quand même ! (et comme ça je peux quand même partager ce qui m'énerve )

    Posté par Miss Sunalee, 08 août 2013 à 09:18
  • Ah, je n'y avais pas pensé ! Des fois, j'ai envie de raconter des trucs mais c'est l'inverse des petits bonheurs alors je ne le mets pas de peur d'être contre-productive. Ça m'ouvre de nouvelles perspectives, vraiment.

    Posté par Au Fil d'Isa, 08 août 2013 à 10:32
  • Difficile de proposer des idées alors que moi-même j'ai une sale manie dans ces moments-là, lorsque ça devient trop: virer toutes les choses désagréables, les ignorer. Sauf que forcément c'est nul comme technique, parce que ça ne retarde que l'inévitable
    Une seule chose à dire donc: profite bien de tes vacances, plonges-toi dedans comme dans un bon bain chaud. Je ne pense pas qu'il y ait des activités précises, juste profiter des moments comme ils viennent.

    Posté par Elanorlabelle, 08 août 2013 à 10:32

Poster un commentaire