Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

02 mars 2009

Duchesse

Me plaindre sans sourciller d'avoir un vrai boulot et plutôt bien payé en pleine période de crise et d'avoir, coeur à coeur, quelqu'un qui est prêt à s'engouffrer avec moi dans un prêt à 25 ans...En effet, je sais comment me rendre détestable...
Posté par Ness - Thor à 13:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2007

Principe d'économie relationnelle

                                                    L’ennui quand on souffre, c’est qu’on pense avoir le monopole. Evitez d’avoir des amis qui souffrent beaucoup donc, du moins pas en même temps que vous – si vous comptez vous y mettre, ils pourraient vous reprocher d’avoir fait ça en même temps qu’eux. Comme si, parce que chez vous c’est ponctuel, ça voulait dire... [Lire la suite]
Posté par Ness - Thor à 11:49 - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 janvier 2007

Perfection

Il était une fois, Une jeune fille têtue, entêtée et terriblement organisée qui tenait tout particulièrement à être redoutablement parfaite. Mais un jour qu’elle ne déviait pas comme à son habitude quand elle ne déviait jamais, Dieu vint et dit : La perfection, c’est moi ! (**- en fait non pas ici (ni ailleurs non plus. Dieu est amour et humilité. Sauf quand il est en colère et tyrannique. Dieu dit : je suis schizophrène. Une fois par devant, une fois par derrière. Tiens, prend ce pot de vaseline.)... [Lire la suite]
Posté par Ness - Thor à 11:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 novembre 2006

En bref

~Et bientot, des images~ (En espérant qu'une annonce officielle à mes trois lecteurs et demi précipitera 1) l'économie pour et l'achat d'un scanner - imprimante - copieur multifonction (c'est mon ex-informaticien qui m'a soufflé son ptit nom pour les intimes) ainsi que 2) le vent qui soufflera mon nuage gris et lourd de flemme...) Sinon y'a des fois ou je vais mieux et y'a des fois ou c'est pire. Prochain post si d'ici là je n'ai pas résolu le problème: "le loyer; équation simple à plusieurs inconnues, quelques... [Lire la suite]
Posté par Ness - Thor à 23:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 octobre 2006

Ce train s'arrête à ...

Dans ce wagon, un Anglais, une mère célibataire originaire d'Afrique du sud et son enfan, un homo, et un guitariste. Les majorités bruxelloises en partance pour les minorités provinciales. On vous a déjà parlé de la relativité? Photo : Bruxelles, arrêt Louise, mai 2006
Posté par Ness - Thor à 17:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 octobre 2006

La maison est un ogre.

Je ne m'en vais pas je m'enfuis. Et pourtant je le vis comme tout le monde. Avec la fin du parfum d'enfance. Mais même le parfum d'enfance est un leurre. Il n'a été qu'une seule et même nostalgie. Depuis trop tôt déjà, la carotte et pas l'âne. Trop tôt celui qui sait déjà faire les métaphores. Trop peu celui à qui on les conte. On m'a dévocabularisé l'insouciance. Depuis, il manque quelque chose à mes tristesses.
Posté par Ness - Thor à 17:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 octobre 2006

le clown est mort et cendrillon porte des bottes et les bottes sont des sabots et les sabots sont lettres mortes lourdes et mortes Photo ; http://www.itisphoto.com/html/galeries/galerie2.cfm?nomgal=thouvenin
Posté par Ness - Thor à 16:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 octobre 2006

Péjorativement couple

Ils sont sucrés salés salaces Ils sont tout à la fois moins piquant Indéfini mais gluants Ils ne viennent plus du ventre Mais collent aux lèvres Maintenant pour le bas ventre on se sert. Enfoutrement romantique Nos baisers n’ont plus rien de volés Subtilisés au temps Nous les avions juste empruntés Sans plus de peurs et sur des reproches Ils ont un passé.
Posté par Ness - Thor à 18:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 octobre 2006

Se souvenir des belles choses...

Ils me voient par la fenêtre, rêveuse inconsistante, démériter. Ils m’ont tous vu comme ça au moins une fois. Moi je sais, de façon pesée, posée, comptée, diamétralement contraire, d’une symétrie époustouflante, Je sais qu’une fois sur deux je pense à sauter, et que l’autre fois je vole. Les mathématiques président. Le chaos réside dans le conflit. Et le noyau dur est la passion. Laissant mon inconsistance à leur scepticisme, je colmatais, avançais et réservais mes crises à quelques privilégiés. Timide un peu complexée, rien... [Lire la suite]
Posté par Ness - Thor à 17:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 septembre 2006

D'où je suis d'où je fuis

Il y avait des "pas-encore-archives" à transferer. Maintenant je peux commencer. Enfin continuer. Bienvenue dans mon nouveau chez moi... :-)
Posté par Ness - Thor à 15:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]