Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

18 décembre 2015

La semaine en vrac

il_fullxfull

Cette semaine :

-  J’ai partagé deux jolis moments avec deux mamans bienveillantes et généreuses en conseils prodigués avec humilité, en crème hydratante pour le corps et vêtements de grossesse et pour nouveau-né. Ça fait beaucoup de bien, de trouver l’espace pour parler de l’intensité émotionnelle intimidante de ces derniers mois. Ça fait du bien de trouver cet espace en dehors du cadre amical habituel, où la concurrence entre mères est rude et le conseil un enjeu de pouvoir. Merci les trocs party pour ces relations qui perdurent…

- Lundi, j’ai enchaîné les réunions. Avec appréhension car cela fait un moment que je travaille en solitaire. En cours de route, je m’y suis sentie à l’aise.

-  J’ai épaté par ma compréhension du néerlandais, qui  n’était que relativement meilleure que celle de ma boss qui semble n’y comprendre strictement rien. Il en faut peu pour jeter de la poudre aux yeux.

-  C’est officiel, je suis lancée avec mon consentement et en solo sur un dossier technique, complexe avec travail politique accru et prise de parole directe. Je stresse, je carbure, j’aime ça. Mais achevez-moi ! (dit la fille qui n’a pas mis plus de 3 semaines à renier son auto-promesse de se tenir à carreau professionnellement)

-  Les chaises surnuméraires sont parties de l’appartement. Reste le vieux canapé rouge. Au plus je le regarde, au plus il me parait décrépi (décrépitude à laquelle le lapin-terreur a largement participé) et je me demande qui en voudra. C’est là que je reçois une réponse à mon annonce « à donner ». Si tout va bien, on lui dit au revoir ce weekend. Et le lapin récupère une place décente dans le salon, qui lui permet de reprendre son œuvre de terreur (menacer de grignoter tout ce qui se trouve à portée), parce que là, dans son exil momentané, elle sort peu.

- J’ai passé une soirée et une nuit en célibataire pendant que Spéculoos profitait sur le fil d’une place VIP pour la première de Star Wars à Anvers et finissait par y passer la nuit de manière totalement improvisée. Sans avoir réservé de chambre d’hôtel, sans caleçon de rechange et avec un I phone complètement à plat. Le soulagement lorsqu’il a réalisé qu’il avait aussi sur lui le portable du travail (un vieux nokia qui reste chargé trois jours d’affilée sans broncher) sur lequel j’ai pu envoyer deux trois infos utiles par la technique ancestrale du sms. On ne sauvera pas le monde avec des I phones, ça c’est sûr.

- Mon ancienne collègue de thèse, qui écrit la sienne, m’a entrainée dans une discussion sur la pertinence (absolue, à mon avis) de commencer les chapitres d’une thèse en histoire par des titres de chanson de Britney Spears.

- A mon grand désarroi, le rooibos « calisson » de chez Tea for two (amande au bon gout de massepain et orange) me donne l’impression d’abriter un dragon crachant du feu dans mon estomac.

- Ma sœur m’a fourni des citrons caviar. Je me réjouis de me rapprocher toujours un peu plus du grand but de ma vie : goûter le plus de variété d’agrumes possible.

- Une collègue m’a proposé son ancien lit de bébé, que sa maman garde précieusement, bien qu’elle commence à comprendre que sa fille ne procréera pas. Par contre, si elle me le prête, ma collègue pourra peut-être enfin faire comprendre à sa maman que ne pas vouloir d’enfant ne signifie pas « ne pas les aimer et ne pas aimer les femmes enceintes ».

- J’ai oublié la plupart des éléments importants de la semaine parce qu’elle fut chargée et est passée à toute vitesse. Je n’ai pas réussi à venir placer ici un article, en cours, sur la pertinence du doctorat et son caractère avéré ou non d’aliénation volontaire. Mais ça va venir. 

Posté par Ness - Thor à 16:02 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Tu donnes quelques exemples de titres de chansons de Britney ?

    Posté par Sunalee, 18 décembre 2015 à 18:12
  • Tiens; pour alimenter ta réflexion sur l'aliénation de la thèse, j'ai trouvé cet article un peu (trop) horienté, mais intéressant...:
    http://qz.com/547641/theres-an-awful-cost-to-getting-a-phd-that-no-one-talks-about/

    Posté par Zéphine, 19 décembre 2015 à 11:23
  • J'attends avec impatience l'article sur la pertinence du Doctorat ^^

    Sinon, je suis tout à fait d'accord avec toi: le temps file. Ce qui me semble d'autant plus surprenant que je suis arrêtée et qu'il file toujours autant !

    Posté par Akroma, 19 décembre 2015 à 14:46
  • Tu es sérieuse pour les agrumes ? Si oui, j’avais entendu parler à la radio d’une immense serre en France dont les propriétaires ont pour but d’importer un maximum d’agrumes... La liste était impressionnante.

    Posté par Shermane, 19 décembre 2015 à 22:35
  • @ Sunalee : "l'm not a girl, not yet a woman" est la plus parlante ( elle travaille sur l'adolescence des filles) mais elle en a décomposée plus d'unes pour trouver des titres pertinents.

    @ Zéphine : merci pour le lien, je vais y jeter un coup d'œil ( je suis en retard dans la réponse au commentaire mais aussi dans mes lectures )

    @ Shermane : oui, je suis sérieuse j'adore ça. Je prospecte pour des adresses en Belgique.

    Posté par ness, 01 janvier 2016 à 12:25

Poster un commentaire