Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

12 juin 2015

Les instants non formulés

bul

 

Ces dernières semaines...
Une petite fille dans sa poussette a pointé du doigt la boîte à gâteau que j'avais dans les mains en s'écriant  " La madame, elle a un gâteau ! ". Ou plus exactement, une part de tarte que je comptais égoïstement m'enfiler à l'abri des regards. Raté.
Dans le tram, un très jeune ado a raconté à sa très jeune petite amie, avec autant de candeur que de consternation comment il a découvert qu'une arrière grand tante par alliance avait été déportée durant la Seconde Guerre mondiale : " Maintenant, j'ai une vraie raison pour encore plus haïr les nazis ". 
Un type au téléphone racontait sa nuit épique et décadente, à base d'alcool et d'idées stupides entre amis. Il n'avait pas dormi, mais avait eu le temps de passer de ravissantes chaussettes bleu ciel à petits pois blanc, parfaitement assorties à sa chemise. 
Le soir de l'Eurovision, les stations de métro et de tram diffusaient une playlist à base de gagnants du concours. On a eu droit à Sandra Kim, Waterloo et What's Another Year. Le chauffeur de tram, qui a fini par participer à ce blind test, ouvrait notre porte à chaque station, même quand personne ne descendait, pour qu'on puisse deviner la programation. Je me demande si il reçoit une prime de pénibilité au bout du troisième passage de " J'aime, j'aime la vie ".
Ces dernières semaines, j'étais aussi contente et fatiguée. Et la fatigue, c'est, par une très maladroite et involontaire association d'idées, appeler le bébé d'une connaissance Louis, alors qu'il s'appelle Emile *hashtagserialkiller*. C'est lancer une recherche beaucoup trop large dans Google à base d' "analyse" et de "SEL" (système d'échange local) et ne pas anticiper tout ce que le moteur de recherche te proposera de scatologique après avoir unilatéralement corrigé l'orthographe de ta cherche.

Posté par Ness - Thor à 14:29 - Les instants - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah le retour des instants non formulés, j'aime bien.
    Suis disponible pour questions concernant les SEL, et plus si affinités : parrainage etc. (soudain je blêmis : ne t'avais-je pas promis des informations que je ne t'ai jamais envoyées ?)

    Posté par mmarie, 13 juin 2015 à 14:29

Poster un commentaire