Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

16 février 2015

Les instants non formulés

tommy ingberg

Tommy Ingberg

 

A cet anniversaire, à converser dans la cuisine. Je remarque des rides au coin des yeux des hommes qui m'entourent, sur leur peau sèche malmenée par le froid. Elles plongent en arc de cercle du coin de l'oeil vers l'extérieur du visage, en contournant les pommettes. J'en remarque une lors d'un sourire puis je passe un moment à les observer tous, à tour de rôle, et à tenter de surprendre les sillons qui se marquent le temps d'un éclat de rire. Le temps passe. 

 

Posté par Ness - Thor à 09:26 - Les instants - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Etonnant comme ces petits détails sont présents une fois qu'on les a remarqués... je n'ai vu que très récemment les rides sur le visage de mon homme. Depuis, je le trouve plus beau. Nian nian power décidément !

    Posté par Fileuse, 18 février 2015 à 20:07
  • @Fileuse: Je les ai tous trouvé plus beaux. Pourtant, je ne suis amoureuse que d'un seul

    Posté par Ness, 19 février 2015 à 13:20

Poster un commentaire