Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

17 octobre 2013

Du réconfort en flacon : L'eau de Cologne du Couvent des Minimes

P1130634

Je n'en finis pas de recevoir des cadeaux en décalé, je suis joie. Après mon cadeau de Noël, c'est un cadeau d'anniversaire que je reçois en octobre. 
Une amie m'a offert deux produits du "Couvent des Minimes", gamme que j'avais déjà croisée en parfumerie mais pour laquelle je n'avais pas craqué, malgré une offre de produits à base de plantes aux senteurs justes, naturelles et douces et une packaging qui rappelle une tradition en la matière. Et voilà que je reçois un pain de savon, choisi tant pour son odeur de fleur d'oranger et mandarine que pour son joli nom: "l'eau aimable" et une eau de Cologne à base d'agrumes. Il va sans dire que les deux ont comblé mes goûts de mamie en la matière. 

J'ai l'habitude de m'auto-moquer de mon goût pour les parfums très citronnés qui ressemblent à s'y méprendre à des eaux de Cologne (qui sont pour moi un signe de méméritude ultime)(totalement assumé) et ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde, apparemment. Après les Jardins ("en Méditerranée" et "Sur le Nil") d'Hermès en parfum, et l'Eau des Bienfaits de Roger Gallet (qui m'a accompagnée tout l'été en raison de son caractère hydratant, en bonus), j'ai maintenant une vraie eau de Cologne pour m'asperger des pieds à la tête après la douche. 

Sa composition, la voici: Pamplemousse, Orange Sanguine, Citron (rafraîchissants), Romarin (revitalisant), Pensée Sauvage, Mélisse (émollientes), Bardane  (fortifiante), Mauve (apaisante), Néroli, Benjoin (sources de bien-être). Elle sent fortement l'eau de Cologne un peu piquante dans le flacon et offre une gamme de senteurs très subtiles une fois sur la peau. L'odeur est un parfait mélange: dynamisante grâce aux touches d'agrumes et réconfortante grâce... au reste, que je distingue moins bien mais qui participe à une à la fois odeur riche et douce. 

Bref, je ne vous le cache pas, je suis tombée en amour et devenue accro en moins de deux jours à cette eau qui est devenue mon odeur doudou de rédaction. Réconfort plus dynamisme, c'est exactement ce dont j'ai besoin et je n'en reviens toujours pas de la justesse du mélange. Je manque de mots pour vous en chanter les louanges, je ne peux donc que vous conseiller d'aller la tester en magasin. Il est fort probable que vous passiez ensuite une journée entière à vous renifler discrètement en poussant des petits soupirs d'aise, comme quand on entre dans un bon bain, tout en vous lovant un peu plus confortablement dans votre écharpe. 

 

Posté par Ness - Thor à 10:16 - J'aime bien... - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Pourtant très (très) difficile en matière de parfumades, tu me donnes envie de me précipiter et renifler ça. Le fait que tu sois adepte de l'Eau des bienfaits me conforte : j'ai adopté aussi cette cousine de l'Eau d'orange verte.

    Une indication sur la tenue de cette eau de cologne ?

    Merci en tout cas.

    Posté par mmarie, 17 octobre 2013 à 11:32
  • Plus douce qu'un parfum, elle va s'atténuer pour faire partie de l'odeur naturelle de la peau au bout de deux heures environ (ou alors c'est parce que je m'habitue à l'odeur). Elle reste présente (dans certains mouvements), mais beaucoup plus discrète. J'en remets une fois en cours de journée pour re-profiter de son odeur en plein mais la discrétion n'est pas pour me déplaire, vu que je suis sujette aux migraines en travaillant. Sur les vêtements par contre, elle tient bien plus longtemps. J'en ai donc toujours sur mon foulard qui est à portée de mon nez

    Posté par Ness, 17 octobre 2013 à 11:42
  • Merci pour ces précisions ; j'irai sniffer dès que possible

    Posté par mmarie, 17 octobre 2013 à 13:55

Poster un commentaire