Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

18 septembre 2013

Stockholm - part I

Hier, j'ai reçu un message de Claire Crayon indiquant qu'elle m'avait taguée, quand bien même je devais certainement être en train de travailler sur quelque chose de beaucoup plus important. C'est là que j'ai réalisé que vous étiez sûrement en train de m'imaginer suant sang et eau pour noircir des pages blanches, vu le dernier post sur lequel je vous ai laissées. 

En réalité, j'étais à Stockholm. 

fly to stockholm

(pour y parler des travailleuses du ciel, précisément)

Bon, pour le travail, certes, mais on a prolongé le séjour pour que j'aie le temps de visiter un peu. Oui, Spéculoos m'accompagnait. C'est même lui qui a surveillé de près la remise en temps et en heure de ma réponse à l'appel à contribution pour la conférence, tant il avait envie d'y aller (à Stockholm, pas à la conférence). Le fait que cela implique de préparer une communication en anglais ne l'a pas trop indisposé, lui. Je vous jure, je suis réduite en esclavage. Réduite! 

A l'époque, il avait laissé naître l'idée de la probabilité de rencontrer Alexander Skarsgard dans les rues de cette capitale peu peuplée. Un peu comme quand on m'avait promis des marmottes en haut du Moléson. Odieux mensonges dans les deux cas (mais c'est une fois en haut que tu t'en rends compte). De marmottes ou de vampires suédois, je n'en ai pas vu la queue d'un(e).

Desktop12

Alexander - la marmotte: même combat.

Néanmoins, j'ai aimé commencer ce séjour par l'université de Stockholm. Je partais avec l'idée que le modèle suédois si allèchant, notamment en matière d'égalité des sexes, ne pouvait pas être si parfait. Je savais que j'observerais, sans la comprendre vraiment, la vie à Stockholm à la recherche d'indices sur ses failles, du type de celles qui transparaissent ça et là dans les romans de la saga Millenium... Du coup, une conférence sur les Global Gender Equality politics since 1960's ne pouvait pas tomber mieux, comme entrée en matière critique. J'ai aussi aimé voir affleurer dans les traits de ces professeures aux cheveux clairs et aux rides marquées, venues de toute la Scandinavie, le visage d'Elsa dans le roman de Rikka Pulkkinen, "l'Armoire des robes oubliées". De la même façon qu'en m'aventurant parfois un peu plus près de la nature en cherchant un appartement sur Airbnb, des images de vie à l'extérieur auprès des rosiers, un plaid sur les genoux dans une chaise en bois peinte en blanc, tout droit sorties du roman "Les oreilles de Buster", se sont rappelées à moi. 

Pendant que je m'immergeais dans mes lectures passées et dans une université qui ressemble à toutes les autres, Spéculoos allait justement récupérer les clés de notre logement pour ces 4 jours. 

louisianne

(où je me suis prise d'affection pour l'un des livres de cuisine de notre hôte)

Pour 444 euros tout compris, nous avons loué un appartement (plein de photos, derrière ce lien) via Airbnb, où le wifi, des draps et des serviettes sentant bon le frais nous attendaient. Claudio, notre hôte, est une adorable personne avec qui il est agréable de papoter d'arranger par mail les détails d'arrivée et de départ. Son appartement est situé à deux stations de métro du centre historique de Stockholm de façon à ce qu'aucun retour après une journée de visite (et de marche) intensive ne m'a paru trop pénible. C'était juste parfait. 

Demain, je vous fait un point gastronomique, culturel et météo. 

 

Posté par Ness - Thor à 10:41 - Voyage voyage - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    C'est moi, ou il y a une certaine similitude entre les dents de la marmotte et celles du vampire ?!!
    J'adorerais aller visiter Stockholm, la chance !

    Posté par Kimie, 18 septembre 2013 à 19:57
  • Stockholm, ma nouvelle obsession capitale européenne depuis le début d'année. Je t'envie

    Posté par Elanorlabelle, 20 septembre 2013 à 11:38
  • @ Kimie: c'est la frustration de n'avoir vu aucun des deux qui a fait émerger cette similitude dans mon esprit

    @ Elanorlabelle: je te souhaite de pouvoir bientôt y aller, j'ai beaucoup aimé!

    Posté par Ness, 20 septembre 2013 à 11:50

Poster un commentaire