Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

17 octobre 2012

Melting "post" rapide mais intense.

hystérie charcot

J'y suis presque... (à bout du boulot ou à la crise d'hystérie, c'est selon).

Je vais bien! J'ai juste beaucoup de travail

Ma promotrice m'a poussé dans le dos contre mon gré et sans me demander mon avis pour faire une conférence qui n'est pas vraiment voire pas du tout en rapport avec mes recherches mais dont elle me juge spécialiste parce qu'un jour j'ai écrit 10 lignes sur le sujet pour une exposition (l'hystérie. Ceci explique la photo). Et figurez vous qu'avec 10 lignes, on ne tient pas une heure. What a scoop, oui je sais. 
J'ai décidé que ce boulot n'empiéterais pas sur mes recherches et je l'ai délocalisé en week-end et en soirées. Résultat je n'ai plus de vie sociale depuis 2 semaines ET je n'ai toujours pas fini pour autant. 

Entre temps et comme si ça ne suffisait pas, j'ai été nommée - devant témoins - éminente spécialiste d'un autre sujet encore plus éloigné de mes préoccupations actuelles par un professeur avec qui je donne un cours. Je suis spécialiste en raison d'une vague expo et d'un job (mon tout premier) en vague relation avec le sujet. Ou comment me charger de boulot en me caressant dans le sens du poil (je cite le boss: "Comme tu connais bien le sujet, je compte beaucoup sur toi ;-)" ) Du coup je carbure.

ça fait beaucoup (trop) de spécialités pour une seule femme (de même pas 30 ans). 
(comment je la ramène sur mon âge. En fait, je dédramatise, ce n'est pas comme si mes 30 ans allaient arriver avec la fin de ma thèse-enfin-si-je-la-remets-un-jour et avec le fait de faire un enfant que je veux faire maintenant-même-que-parfois-ça-me-rend-un-peu-triste. Du coup je vois arriver ce cap avec des sensations mitigées.) 

Conclusion: les expositions, c'est le mal.

Je n'ai plus de vie sociale et mon boulot est éminemment solitaire, je ressens donc très fortement la solitude (la semaine dernière notamment, fut terrible à ce niveau). 
Alors si en plus je ne peux plus vous écrire des bêtises!

Enfin, plus de vie sociale, tout est relatif:

* J'ai redécouvert les bienfaits de la camaraderie bourrue dans la nuit de samedi à dimanche jusqu'à 5h30 du matin (et ça contrastait tellement avec mon désert affectif que dimanche, j'avais plus d'énergie à communiquer avec le monde que n'importe quel autre jour de la semaine et ce malgré mes 4 heures de sommeil).

* J'étais quand même bien contente de ne pas pouvoir-ho-c'est-trop-dommage-j'ai-du-boulot aller manger chez une connaissance qui n'est pas mon ami en raison de signes extérieurs d'arrogance bourgeoise contre lesquels, malgré sa bonne volonté, il n'a jamais réussi à lutter (oui, j'ai mes côtés rigides). Sauf qu'il ne sait pas qu'il ne sera jamais mon ami. Alors il invite. Invitation à laquelle Spéculoos-beaucoup-plus-ouvert-que-moi-mais-quand-même-pas-in-love-du-gars-surtout-un-jour-de-match-de-foot n'a pas pu échapper. Pour couronner le tout, le repas avait lieu en compagnie - entre autre - de la future femme (et déjà depuis longtemps compagne) d'un ami dont on ne comprend absolument pas le masochisme conjugal, ce qui pourrait être ses oignons uniquement, si elle n'était pas désagréable avec tout le monde. Surtout avec une amie à qui elle donne tous le torts (dont seulement la moitié sont réels) et qui était présente. Bref, ça n'a pas loupé, paraît qu'il y a eu un clash. De toute façon, un lendemain d'élections, j'ai pour principe de ne voir que des gens drôles. Là, le repas promettait des discussions vives (-ement chiantes). 

La droite et la gauche d'accord, mais la droite décomplexée et la gauche caviar en période chaude, c'est trop pour une seule femme. Enfin, pour moi en tout cas. Même autour d'un poulet à l'estragon.

* La filleule de Spéculoos est née dans la nuit de lundi à mardi. Joie, félicité, etc. On va la voir ce soir, le jour du trentième anniversaire de son papa. Spéculoos est parrain et stressé ("et si je n'étais pas à la hauteur?" et autres variantes). Si vous avez des idées de cadeaux de naissance un peu "symboliques", il est preneur. Une amie lui a raconté qu'elle avait reçu le jour de sa naissance une jolie édition du "Petit Prince" dédicacée par sa marraine le jour de sa naissance. Petit message qu'elle a lu plusieurs années plus tard... Super idée mais Spéculoos trouve que le "Petit Prince", c'est surfait. Un autre livre?

Des bises et à très vite!

Posté par Ness - Thor à 16:28 - Sans collègues, sans pantalon - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Outch... Bon courage ! Ton programme est dense en effet !

    Pour le livre, la prof de latin en moi te conseillerait une belle édition de mythologie et la prof de français pencherait pour les contes de Grimm ou de Perrault (Andersen me fout le bourdon...). Il y a de nouvelles éditions vraiment très belles

    Posté par Mnémos, 17 octobre 2012 à 17:02
  • Aaaaah tu me manquais !!!
    Hé ben dis donc, ça donne presque envie de ne PAS être à ta place hein (oui je suis solidaire c'est fou !). J'ai moitié l'impression qu'ils t'ont donné tout ce travail ... hé bien ... pour qu'eux-mêmes n'aient pas à le faire ... genre je me dépatouille et pis voilà !
    En ce qui concerne le livre, je ne vais pas être plus innovante que Mnémos, puisque je verse aussi dans le latin et le grec, mais c'est vrai qu'une jolie édition illustrée de la mythologie c'est pas mal du tout, pis ça en fait des histoires à lire ! C'est sûr qu'il vaut mieux éviter l'intégral de Platon ... Et les contes aussi c'est une bonne idée ! Il y a eu de très belles adaptations, reprenant le texte d'origine (donc un peu moins aseptisé que Disney), je ne sais pas si tu connais Benjamin Lacombe (hop piti lien http://www.amazon.fr/Blanche-Neige-Benjamin-Lacombe/dp/2745942212), j'adore ses dessins. Mais c'est peut-être pas fait pour un bout de chou ...
    Sinon Spéculoos peut apprendre le crochet, et lui faire une jolie couverture qu'elle gardera looooongtemps. Comment ça il sait pas faire ?? Je suis choquée là ...

    Posté par Letipanda, 17 octobre 2012 à 19:45
  • @ Letipanda: tu ne crois pas si bien dire. En même temps ce n'est pas comme si ils se la coulaient douce, ce qui arrive sur mes épaules est réellement le résultat des trop nombreuses charges qui pèsent sur les leurs à la base, mais pour moi le résultat est le même et le procédé reste douteux

    @ vous deux: merci pour vos idées de livre!

    Posté par Ness, 18 octobre 2012 à 10:44
  • Un bon Simon's cat et hop! C'est une fille, elle aimera et franchement, ouais, le Petit Prince: vomir! Je ne trouve pas que ce livre est fait pour tous. Ma mère me l'a fait lire en fin de primaire et c'était bien trop demander à une déjà grande gamine super cartésienne. Ca a donné: "Mais pourquoi ils sont sur une autre planète sans combinaison?" "Et l'apesanteur dans tout ça?" "Ce livre est nul à chier, qui est suffisamment con pour croire à des choses pareilles?" etc. Jusqu'à... "S'il a tant de succès et que je ne le pige pas, c'est moi qui suis con?". Bref, j'ai bien douté de mes capacités à 10-12 ans, du joli! J'avais besoin de concret, de choses vraies et ça, ça m'a complètement retournée dans le mauvais sens du terme.
    Et sinon, courage courage... T'as pas des délais pour t'aider à tenir le coup, à savoir que le bout du tunnel arrive (en tous cas pour tous ces trucs qu'on t'a mis sur le dos)?

    Posté par kim, 24 octobre 2012 à 10:46

Poster un commentaire