Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

21 mai 2012

Une histoire de chaussures

pavedebruxelles_01Spéculoos aime les pieds des femmes.
Il m'a rappelé, après quelques mois que nous sortions ensemble, quelles étaient les chaussures que je portais l'une des premières fois où il m'a fait la cour mais que je n'ai rien vu où l'on a fait la conversation plus de 2 minutes d'affilée. Une paire de sandales plates qui l'a ravi au plus haut point. En réalité, c'était ma première paire de chaussures ouvertes tellement j'avais mis du zèle à détester mes pieds jusqu'alors. 

Le bol quoi. Dire que notre histoire se jouait à un orteil....

Sa passion discrète (j'espère, parce que sinon, c'est effrayant) le fait régulièrement revenir du boulot avec la description de la nouvelle tendance chaussuresque en vogue dans les trams et métros bruxellois: "Tiens, j'ai vu plein de femmes avec des chaussures comme ça, comme ci, tu vois?". Description que je compare aux informations absorbées à la lecture de nombreux blogs mode.
A deux, nous essayons d'expliquer la navrante recrudescence des escarpins à bouts pointus... la fine équipe!

Ce long week-end, alors qu'on nous prédisait de la pluie à peu près tout le temps malgré une chaleur qui persistait à alourdir l'air, je regardais dépitée les talons cassés de mes bottines - autrement appelées par toute blogueuse mode qui se respecte "Low boots". 

C'est alors, tout naturellement, que Spéculoos m'a parlé de ces femmes assises pieds nus sur des tabourets à l'intérieur du métro Louise (rappel: n'ayez pas peur il n'a rien d'un psychopathe, il est très gentil, il est juste très observateur). 

Il m'a appris, à moi, ignorante (qui n'a apparemment pas fini la lecture de son guide de survie d'une fille en talons dans la jungle urbaine, climat tempéré à fortes précipitations, level 10: Bruxelles / caractéristique: forte densité de pavés) qu'on pouvait se faire réparer un talon en 10 minutes et repartir fissa guillerette courir les rues de la ville le pied léger.

J'ai donc passé un petit quart d'heure perchée sur un tabouret haut au comptoir de la cordonnerie minute du métro Louise à observer un flux continu de trajectoires personnelles pressées. Déchaussée, on se sent un rien vulnérable, à l'arrêt et hors du monde. J'ai pris en affection le "serrurier-cordonnier-et j'en passe", qui semblait avoir l'âme de l'artisan qui apprécie d'avoir pu te sauver ta journée. Aussi parce qu'il m'a présenté sa fille par un pudique "c'est ma fille...", le sourire aux lèvres et plein de fierté dans les yeux, alors qu'elle venait lui présenter son bulletin de note en rentrant des cours. 

Par ailleurs, la réparation de mes bottines m'a fait passer l'envie saugrenue (quoique... le printemps et mon catalogue La Redoute ne sont plus synchro depuis longtemps) de me racheter une paire de bottes en plein milieu du mois de mai.

Bref, c'est idiot, mais pour tout ça, j'ai bien aimé faire réparer mon talon un vendredi matin au métro Louise...

 

Photo: pavé de bruxelles déchaussé - peint - rechaussé 

Posté par Ness - Thor à 10:55 - J'aime bien... - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

  • Ooooh non, pas le retour du bout pointu, pitié !

    Tu as de la chance d'avoir un homme qui aime les chaussures, le mien s'en fout presque royalement...

    Posté par Kimie, 21 mai 2012 à 18:40
  • t'as de la chance, moi c'est pas la réparation d'une paire qui m’empêche d'en acheter un autre...
    et je viens de craquer sur une paire d'escarpins monumentals ! (mais pas à bout pointus !)

    Posté par Missfricadelle, 22 mai 2012 à 08:47
  • J'aimerai un homme qui aime ma montagne de chaussures En plus, comme j'aime les chaussures montantes, on peut dire que j'envahis l'espace ^^
    J'aime bien l'idée de la réparation "minute", je ne suis pas sûre d'avoir ça du côté de chez moi.

    Posté par Akroma, 22 mai 2012 à 10:10
  • @ Kimie et Akroma: Spéculoos est soulagé de se savoir apprécié, lui qui avait vraiment peur de passer pour un psychopathe

    @ Missfricadelle: ça fonctionne juste pour le non-achat d'une paire de bottes juste avant l'été, sinon, hors ce non-sens, j'accumule pas mal de chaussures également!

    Posté par Ness, 22 mai 2012 à 10:21
  • Beurk les bouts pointus ... Pas de réparation minute par ici, c'est bien dommage ! (Et le copain aime les chaussures, les talons hauts, et est presque aussi désespéré que moi parce que je n'en ai pas acheté depuis presque un an) (il est parfait )

    Posté par Anna E., 22 mai 2012 à 11:13
  • @ Anna E.: et maintenant, il se sent moins seul (dans sa perfection )

    Posté par Ness, 23 mai 2012 à 17:11

Poster un commentaire