Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

26 janvier 2012

Le stress des examens


examenLe mois de janvier, lorsqu'on passe une bonne partie de ses journées dans, autour de et sur le chemin vers l'université, on évolue dans une ambiance sonore particulière. Il suffit de quelques jours pour repèrer la tension dans le brouhaha du tram, de la cantine ou des bruits de couloirs. 
Au fil des débriefings inquiets qui éclosent à la sortie des auditoires, on connaît les réponses à des examens de matières qu'on n'étudiera jamais. Psychologie, droit politique, mathématiques appliquées, toxicologie générale. Toute une encyclopédie à stress ouvert.

La bibliothèque est bondée. Parfois, un étudiant égaré en quête d'un morceau de table où ouvrir son syllabus vient gratter à la vitre de notre salle de travail. Elle est presque entièrement vide et fermée à clef (rare privilège du doctorat). Surtout ne pas lever les yeux sur son regard implorant, sous peine de sentir son coeur se fendre et d'avoir envie d'en adopter un.

Hier, alors que je surveillais un écrit, j'ai même vu un caleçon motif "trèfles à quatre feuilles" dépasser d'un jeans. Ça c'est du caleçon fétiche où je ne m'y connais pas (et je m'y connais, je vis avec un spécialiste).

Chez moi, je corrige quelques centaines de copies desquelles s'échappent de lourdes effluves de Ti-pex séché. Si l'hésitation devait avoir une odeur, ce serait celle du correcteur.

Avec mon statut d'éponge à angoisses, j'ai l'empathie qui me dépasse devant ce bien curieux spectacle. J'ai hâte que ce mois de janvier se termine. C'est fou, on ne se rend pas compte ce que ça fatigue, les examens, quand on en passe plus. Et à quel point ça épuise, le stress, quand c'est celui des autres :-)

Posté par Ness - Thor à 13:27 - Sans collègues, sans pantalon - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Très joli article C'est fou comme cette vie-là me paraît loin...

    Posté par Isa, 26 janvier 2012 à 15:31
  • "Si l'hésitation devait avoir une odeur, ce serait celle du correcteur" - MOUHAHAHAHA!! J'adore!! Super ce post, entre le calebut à trèfles et l'adoption d'un student, j'ai bien rigolé

    Posté par Sun Jae, 26 janvier 2012 à 16:12
  • Les miens trainent leur spleen à la cafèt ! Heureusement, les cours ont repris cette semaine. Oui, ce sont "les miens" mes tous petits et je stresse dès qu'ils passent des exams (quand je ne les accompagne pas pour les résultats ... oui, c'est à ce point là).
    L'autre jour, on m'a montré un brouillon "tu crois que c'est bon?" et moi qui passe par toutes les couleurs "euh... t'as vraiment mis sur ta copie ce qu'il y a sur ton brouillon?" *angoisse*
    Sinon, j'ai aussi mon gros tas de copie qui sent le blanco ^^ Très belle image

    Posté par Akroma, 26 janvier 2012 à 21:52
  • Joli texte, plein d'empathie en effet, et surtout avec un regard différent

    Posté par Océane, 27 janvier 2012 à 01:10
  • Heureuse que cette "bribe" vous ait plu.
    @Sun Jae: l'envie d'en adopter un te passe relativement vite quand ils lèvent sur toi un regard noir de haine parce que tu viens de pousser la porte de la bibliothèque qui grince en s'ouvrant!
    @ Akroma; je comprends bien ce que tu dis. Avec "mes" étudiants, je dois me freiner pour ne pas les couver

    Posté par Ness, 27 janvier 2012 à 08:47
  • Je pense être un peu moins indulgente que toi: ils m'énervent dans le tram quand ils causent très fort de leurs examens et que j'essaie tranquillement de lire !
    En fait, même quand j'étais aux études, ils m'énervaient aussi. Je préférais ne pas discuter des examens avec les autres ni devoir expliquer aux autres ce qu'ils n'avaient pas compris juste avant l'examen. Je préférais rester dans ma bulle...

    Posté par Miss Sunalee, 27 janvier 2012 à 09:53
  • @ Miss Sunaleee: je ne lis pas dans le tram, j'ai trop peu de chance de pouvoir m'asseoir et mon sac est bien trop lourd, j'ai donc cessé d'emporter un bouquin avec moi. Du coup, j'observe et j'écoute... C'est ma distraction, ce qui explique l'indulgence (et la curiosité).

    Posté par Ness, 27 janvier 2012 à 12:22

Poster un commentaire