Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

16 avril 2011

Détente

Après un repas partagé ensemble, une amie m'a fait découvrir un thé magnifique. Un thé qui reniflé projette à la seconde au coeur d'un édredon moelleux et frais, dans un monde englouti et doux dont aucun membre ne dépasserait sinon le nez pour humer cette odeur. J'exagère à peine.

 

P1060782

 

 

C'était un Milky Oolong, un thé semi-fermenté dont les feuilles auraient été séchées à la vapeur de lait, à moins qu'il ne s'agisse d'un thé non parfumé qui doit sa saveur aux modalités de sa culture... d'autres, plus connaisseurs, se sont penchés sur ce mystère sans y trouver de réponse...

Je ne raffole pas du nuage de lait dans le thé, que je trouve anésthésiant du point de vue du gout. Mais je ne dis pas non à un thé enveloppant. D'autant plus que le Milky Oolong reste subtil et aérien et offre une variété de saveur dont le caractère laiteux n'est que la base, vite dépassée. Il s'infuse plusieurs fois et chaque infusion offre des variations. 

 

Je ne m'y connais pas en thé, je suis une consommatrice passive et infidèle depuis que mon système nerveux supporte aussi le café. Mais ce thé me donne envie de tester, affiner mes connaissances, infuser avec soin et précision.

 

Le mien vient de L'Univers du thé, situé au Sablon à Bruxelles. La théière est un cadeau de ma maman, et vient de la boutique Cha Yuan, rue du Bailli.


Posté par Ness - Thor à 08:50 - J'aime bien... - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire