Les filles sages vont au paradis, les autres où elles veulent

17 novembre 2010

Voilà voilà

Il est fort peu probable que je revienne sur notre mini trip à Londres en détail...
Je voulais néanmoins vous laisser une ou deux adresses, celles que je suis sûre de préférer, vu que j'ai eu le temps d'oublier toutes les autres. Si c'est pas un critère ça...
L'article ne va pas voler très haut vu que ça va essentiellement parler bouffe et fringues, avec un peu de livres. Mais c'est parce que le reste se trouve assez bien détaillé dans le guide du routard...
En vérité, on ne se lasse jamais d'aller à Londres, Spéculoos* et moi, parce qu'à chaque fois, on y va trop peu longtemps que pour être rassasiés et on divise notre séjour entre shopping et culture. Et de 1) il est toujours temps d'aller re-faire du shopping à Londres et de 2) culturellement, historiquement et «promenadement» parlant, avant d'avoir fait le tour de Londres, tu peux y aller... (un certain nombre de fois, justement).

Smiths of Smithfield
67-77 Charterhouse Street
London EC1M 6HJ

Un endroit où prendre un très bon petit dèj anglais qui tient au corps dans une déco industrielle et confortable. C'était génial d'être arrivés à Londres tellement tôt qu'on a pris le petit déjeuner avec les londoniens avant le boulot. L'impression d'être des petites souris, quasiment les seuls touristes, assis dans un coin à observer une salle pleine de personnes en costume et tailleurs allant du gris clair au noir foncé. Le bruit des pré-réunions, des dossiers qui changent de main et des agendas qui s'entrouvrent mais surtout beaucoup de papotes, par grandes tablées ou en tête à tête. Tout ça sans stress apparent...et avec un service ultra compétent.

P1050688

Petit_dej

P1050692

 

Les librairies

Dans ce domaine, on varie les plaisirs... D'autant plus qu'il n'y a plus aucune raison de trop s'attarder chez Waterstones étant donné que la chaîne a ouvert une librairie à Bruxelles.
J'adore les livres des anglais...pas tant les romans...Plutôt les livres sérieux qui n'en ont pas l'air. Nos auteurs, des sciences humaines aux sciences dures, n'ont malheureusement pas encore dépassé l'idée que si la couverture, le titre et l'angle d'approche ne sont pas ennuyeux à mourir, ça veut dire que ce qui est raconté à l'intérieur n'est pas digne de confiance...

Hatchards - 187 Piccadilly - London, W1J 9LE
La plus ancienne librairie de Londres, à ce qu'il paraît. Le petit plus: on peut y trouver des rééditions d'anciens placards et affiches.

Daunt Books - 83/84 Marylebone High Street - London W1U 4QW
La première librairie de mon premier voyage à Londres. Tellement jolie, tellement belle, telle que je l'imaginais, parfaite. Le site internet propose une visite des lieux virtuelle.

Anthropologie
158 Regent Street
London UK W1B 5SW

Anthropologie, c'est une marque de vêtements que j'ai découvert sur le blog de Balibulle. Ce jour-là, j'aurais mieux fait de me casser un doigt au lieu de cliquer. C'est beau, c'est loin et c'est (relativement) cher (tout est relatif pour une fashionista  sous couverture). C'est fin, c'est précieux, c'est rétro, c'est original. Je m'arrête là parce que je n'excelle pas dans ce genre littéraire...si c'était le cas, je tiendrais un blog mode.
Il faut savoir que là-bas, dans ce superbe magasin de Regent Street, les vendeuses sont tellement sympas que quand elles te demandent si tu vas bien et quel est ton prénom avant de débarrasser tes avant-bras et ceux de ton petit ami de la tonne de vêtements accumulés depuis l'entrée, tu as l'impression qu'elles veulent toutes être ta meilleure amie, et pas qu'en fait elles vont installer le tout (sauf le petit ami) dans une cabine d'essayage à ton nom, ce qui m'est apparu très vite comme étant presque tout aussi génial que de me faire des nouvelles copines.

Alors en vrai cette fois-ci on était là pour le concert de Muse à Wembley. Et ce n'est presque pas par flemme et avec beaucoup de conviction que je vais résumer tout ça par un "ça ne se raconte pas, ça se vit!".
Juste une chose: les gradins du stade de Wembley, c'est un peu haut et un peu raide (en bruxellois on dirait "c'est scherp"). Après brève analyse des lieux, j'avais conclu à tort qu'on suivrait tous le concert assis pour ne pas risquer la mort. Bien sûr, dès que Muse est arrivé sur scène, le stade s'est levé comme un seul homme et j'ai réalisé mon erreur. Du coup je me suis levée et j'ai fait comme mes voisins d'à coté, du dessus et du dessous: dandiner des fesses avec précaution et trépigner petitement en vérifiant mentalement toute les 10 secondes si mon sens de l'équilibre était bien toujours au rendez-vous. Pendant 10 minutes. Parce qu'après... nous avons tous été habité par le Rock and Roll et au diable l'équilibre.

P1050818

Photo floue de la foule colorée qui attend avec impatience Lili Allen enceinte (so un scoop, vu le temps que j'ai mis à écrire cette note, elle a peut-être même déjà fini sa dépression post partum) parce qu'après c'est MUSE qui arrive.

 

*Note de bas de note
Comme tu l'auras peut-être remarqué, j'ai choisi d'appeler mon compagnon, mon amoureux, mon cohabitant pas légal (parce qu'on a pas signé le papier), bref cette chose sans nom tant que nous n'aurons pas sacrifié au mariage (ce que nous ne souhaitons pas faire), re-bref, j'ai choisi de l'appeler "Spéculoos" parce que j'ai bien senti que c'était une règle sur le nain-ternette quand tu tiens un blog, d'appeler les gens par des noms de code.

Posté par Ness - Thor à 09:35 - Voyage voyage - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Merci beaucoup pour le lien dans ta blogroll!

    Posté par Sophie/ALL, 17 novembre 2010 à 23:20

Poster un commentaire